Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Combattants (Les)

de Thomas Cailley - France - 2013

Critique publiée par PSGCH_7023 - le 09/01/2017
Seconde 505 / Le Verrier, Concours Saint-Lô,
Verrier/Curie/Follain

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 14

Les Combattants

Les combattants est un film sorti en 2014 de Thomas Cailley, jeune réalisateur de 36 ans débutant sa carrière prometteuse par les combattants, son premier long métrage. Thomas Cailley travaille en duo avec son frère, David Cailley, dont les images du film sont signées par lui-même. Ce long métrage obtient le César du premier film ! Cailley et son équipe de tournage mérite amplement ce prix car il n’y a pas que le réalisateur qui commence dans le monde du cinéma mais il y a aussi la plupart de son effectif !
Je diviserais cette production en trois parties, la première partie est une chronique du quotidien, dans la deuxième on passe à un film de guerre sans guerre malgré tout mais avec un stage militaire puis on termine avec un film d’aventure et de survie.
Thomas Cailley a choisi Adèle Haenel, une actrice française de 27 ans, et Kévin Azaïs, un acteur français de 24 ans, pour interpréter le rôle de ses deux personnages principaux. Ces deux acteurs prennent une place importante dans cette pellicule.
Madeleine, interprétée par Adèle Haenel, est une jeune femme courageuse, imposante, aussi belle que cassante et se préparant au pire tandis que Arnaud, le rôle joué par Kévin Azaïs, est un garçon réservé, timide, tendre et peu imposant. Les deux personnes se rencontrent d’une manière particulière en s’affrontant. Ce qu’ils feront pendant toute la pelicule, au début l’un contre l’autre puis à la fin ensemble.
Les plans sont longs et fixes, il n’y a pas énormément d’actions ! Cette production est tourné dans la région où Kévin Azaïs a passé son enfance : l’Aquitaine. La nature est ultra présente durant le film !
Entre amour et survie, allez voir ce film !