Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Combattants (Les)

de Thomas Cailley - France - 2013

Critique publiée par Holy - le 09/01/2017
Seconde 505 / Le Verrier, Concours Saint-Lô,
Verrier/Curie/Follain

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 11

Les Combattants

Les Combattants, des thématiques abordés :

Thomas Cailley réalisateur aguerri par ses expériences de court métrage est étonnamment jeune dans le monde du cinéma, il nous diffuse son premier long métrage qui au premier abord pourrait paraître banal scénaristiquement parlant mais en s’y penchant de plus près on remarque que rien n’a été mis ainsi que placer au hasard dans cette réalisation. Nous suivrons l’histoire de deux personnages qui essaieront de trouver des vérités pour ainsi donner un sens à leur vie, ce qui nous amènera à travers ce film à nous poser des questions et nous faire réfléchir sur notre système actuel.
Ce film met en scène particulièrement Adèle Haenel qui aura le rôle de Madeleine Beaulieu ainsi que Kévin Azaïs qui aura le rôle de Arnaud Labrède . Ces deux personnages que nous pouvons qualifier de diamétralement opposer ont tous deux au fond un caractère bien trempé. Arnaud fait face à un dilemme, il peut reprendre à l’aide de son frère l’entreprise familiale au lieu de suivre Madeleine Beaulieu, quant à Madeleine qui est très pessimiste nous racontera lors de cette séquence de scène cataclysmique, pour cela Madeleine se prépare à aller à son stage d’armée et nous montre ses entraînements physiques et psychologiques aussi farfelu que incompréhensible ce qui rajoute une touche d’humour même si ça n’en manque d’aucunement.
La musique est très bien amenée sur le terrain avec des musiques adaptées à la situation et nous fait plonger dans cette évolution.
Ce long métrage recèle beaucoup de chose à découvrir exemple, un plan fondu enchaînai ainsi que ses plans fixes et des plans d’une beauté sans précédent.
En outre, ce film est rafraîchissant, et peut nous laisser perplexe par certaines scènes, cette projection ne traîne pas trop en longueur et n’est pas non plus trop courte, on apprécie chaque scène qui est très bien amener, très intéressante. Également, on parle dedans de thème relativement fragile au sein de la société que nous n’oserions pas forcément aborder, ce qui est très divertissant.