Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Persépolis

Marjane Satrapi, Vincent Paronnaud - France - 2007

Critique publiée par Miele-Cat - le 29/04/2017
Seconde 505 / Le Verrier, Concours Saint-Lô,
Verrier/Curie/Follain

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 7

La vie en Iran selon le film Persepolis .

Persepolis est un film d’animation en noir et blanc. Il a été réalisé en 2007 par Vincent Paronnaud et Mariane satrapi qui a d’abord fait une BD en 4 tomes. Le titre peut d’abord faire penser à la Perse dans l’antiquité, car celui-ci signifie en grec « la ville de Perse » mais aussi a l’Iran d’aujourd’hui. En effet, l’histoire se passe en Iran. Marjane est alors une petite fille de huit ans qui vit avec des parents modernes, cultivés et sans doute agnostiques. Elle est particulièrement liée à sa grand-mère, elle lui enseigne sens de l’honneur . Le personnage est apprécié par les sectateurs pour son franc-parler. Curieuse, elle essaie de comprendre les événements qui vont mener à la révolution et provoquer la chute du régime du Shah, elle s’imagine l’histoire comme elle peut avec les images qu’elle a en tant qu’enfant, notamment par celle des contes. Ceci est notamment montré par le théâtre de marionnettes quand son oncle lui raconte les différents événements qui ont eu lieu auparavant. Désormais obligée de porter le voile et de se tenir à une liste des comportements autorisés contrôlé par les commissaires de la révolution, Marjane se rêve désormais en révolutionnaire ; elle va notamment mettre dos à dos les religions. Ses parents décident alors pour la protéger de l’envoyer à Vienne où elle rencontrera ses premiers amours. Les Européens n’ont aucune idée de la vie en Iran. Le film est un retour en arrière dans la vie de Marjane, qui se souvient. Il raconte l’histoire de l’Iran à travers la protagoniste . Il est peuplé de silhouettes sinistres ou drôles.