Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Match Point

Woody Allen - Etats-Unis - 2006

Critique publiée par goarrr - le 21/02/2016
Seconde 502 / Le Verrier, Concours Saint-Lô,
Verrier/Curie/Follain

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 11

matchpoint

"On a du mal a admettre tout ce qui, dans la vie, dépend de la chance".
Ex-tennisman, Chris pousse ses ambitions vers la haute société. Il s’y fera très vite des amis et entrera dans le monde des affaires. Mais ses rêves de conquêtes rencontreront Nola, une jeune actrice américaine.
Woody Allen est un très bon cinéaste et ne laisse aucun détails au hasard . Par exemple Dans son choix des acteurs, Scarlett Johnson (Nola Rice) joue un personnage qui ne fait pas décoller sa carrière ce qui ne reflète pas la vie de l’actrice, car elle est très connu et demandée pour des films. De même pour Johatan Rhys Meyers (Chris) n’était pas connu jusqu’a ce film pourtant il incarne le rôle principal. Allen joue aussi sur les musiques, le hors-champs et les différents plans pour donner des indices sur la suite de l’histoire.
Le réalisateur veut montrer plusieurs thèmes comme l’argent et la manipulation. Ainsi il critique la haute société et veut montrer qu’il ne faut jamais être trop franc comme le montrent quelques répliques de personnages " excusé la, elle ne sait plus ce qu’elle dit, elle a bu un verre de trop".
Allen veut montrer que la vie est comme un match de tennis d’où cette affiche où l’on peut voir chris et Nola ensemble avec Chris qui tien une raquette de tennis de table. Nos yeux sont centrés sur eux mais ensuite on apercoit le titre en bas a gauche puis une petite phrase au dessus "Sans règle, la partie devient difficile". Tous est sous-entendu pour montrer que tous ne vas pas ce passer comme chris l’avait prevu. Sans l’affiche, Woody Allen emploi un travelling qui commence d’un côté d’une scène puis défile le long comme un match de tennis. De plus, il insére beaucoup de métaphores sur les filet de tennis comme au debut du film, Chris doit "franchir" tom pour arriver dans la haute société. Cette scène ce passe sur un cours de tennis mais un autre match se passait intérieurement comme un duel entre ces deux personnes pour savoir si Chris arrivera au côté de Tom.
Ce film nous donne un a priori avec un début banal, quelques clichés mais comparé a cette fin très bien pensé, le fossé qui sépare le debut et la fin est très plaisant car le film s’améliore scène après scène. C’est une fin bien pensé car au fond, woody Allen ne pense pas que le vie est un match de tennis car sur le plan d’une bague elle ne passe pas une rambarde donc Chris (celui qui la jette) aurai du perdre, mais au contraire ce ne sera que bénéfique pour lui.