Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Match Point

Woody Allen - Etats-Unis - 2006

Critique publiée par Léan01 - le 17/01/2016
Seconde 502 / Le Verrier, Concours Saint-Lô,
Verrier/Curie/Follain

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 7

La balle gagnante

Chris, ancien tennisman devra faire des choix qui lui apporteront soit la gloire soit la défaite .Gagnera t-il la partie ?

Dès les premières images ,on nous présente Chris (Jonathan Rhys Meyer ) comme un personnage déterminé qui s’affirmera tout au long du film. Jonathan Rhys Meyers a un très bon rôle dans ce film où il joue à la perfection ,un personnage malicieux.
Scarlett Johansson qui interprète « Nola », est une personne ambitieuse mais qui n’ arrive pas à garder sa place au sein de la famille Hewett . A cause d’un jeu de séduction:elle se retrouvera perdante. On retrouve Scarlett Johansson dans un rôle semblable à celui qu’elle tenait dans « Don Jon ». Amoureuse d’un homme sans valeur . Contrairement au personnage de Nola, Chloé a un caractère naïf et d’ enfant gâté faisant d’ elle une personne insupportable. Des rôles secondaires comme les beaux parents de Chris et le frère de Chloé permettent aux personnages de Chris et Nola d’évoluer dans un milieu social opposé au leur. Un échange de balle entre la haute sociéte et la classe populaire. Woody Allen, réalisateur de « Match Point » a sélectionné un opéra qui s’ adapte très bien aux caractères des personnages car on peut ressentir une certaine pression avec la présence ou non de la musique. Il est dommage que l’humour n’apparaissent que à la fin du film. Pourtant, il détend le spectateur et devient un élément clé pour le dénouement. Mais il se rattrape en nous montrant une technique de tournage très recherché et affirme son talents de réalisateur, plusieurs fois récompensés. Notamment avec des panoramiques de Londres, des travellings qui se répondent. Les hors-champs très bien exécutés , donne l’occasion aux spectateurs d’imaginer la scène qui se passe mais … pas sous ses yeux. Et ils sont très présent. Laissant des indices subtils pendant tout le film on voit un Woody Allen très méticuleux même perfectionniste qui ne laisse rien au hasard.
Malgrès tout, c’est un très bon film plein de suspens où on cherche le gagnant de la partie et nous fait réfléchir à nos actes et nos sentiments.