Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Le Havre

Aki Kaurismäki - France - 2011

Critique publiée par shewbacca - le 22/05/2016
Seconde 502 / Le Verrier, Concours Saint-Lô,
Verrier/Curie/Follain

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 9

De l’action au HAVRE ?

Marcel Marx s’est installé au Havre, en compagnie d’Arletty sa femme et de sa chienne Laïka. Il gagne sa vie en cirant des chaussures. Il découvre un clandestin d’Afrique noire dans le port, qui s’est échappé d’un container de migrants. Le petit Idrissa veut rejoindre sa mère en Angleterre. Mais comment va-t-il y parvenir ? Marcel et tout son quartier vont lui venir en aide, tandis que le commissaire Monet et un voisin vont les empêcher de parvenir à leur fin ...
Oubliez votre vie et passez un merveilleux moment.
A.Kaurismaki filme en France à travers des personnages typiques du cinéma, tous incarnés par les acteurs qui semblent réciter leur texte. Le film n’est finalement rien d’autre qu’un récit qui raconte un thème d’actualité (l’immigration et les politiques).
Ce film du réalisateur finlandais Aki Kaurismaki qui est un homme sans passé avait beaucoup impressionné au festival de Cannes. Au point d’être l’un des favoris pour la Palme d’or. N’ayant pas été récompensé à Cannes, il a reçu le Prix Louis-Delluc 2011. Kaurismaki filme cette histoire avec sobriété, laissant le portrait des personnages lunaires qui s’expriment quelques fois en vers. « Le Havre » est un magnifique film, d’un cinéaste sensible et engagé, qui a trouvé dans ce port nouveau, un décor très cinématographique.
A. Kaurismaki fait même revenir Little Bob dans ce merveilleux film ; on en voit une chanson en entier. Il montre tous les clichés que l’on peut avoir sur les différentes catégories sociales de certaines personnes. C’est très lent mais c’est ce qui donne toute l’émotion que l’on peut avoir. L’acteur Darroussin est vraiment très bon car il donne le tempo, avec son jeu très lent il nous fait même penser à Charles Chaplin, pour moi, c’est le meilleur acteur.