Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

L'Epreuve

Erik Poppe - Norvège - 2015

Critique publiée par élève - le 07/06/2015
Première ES 1, LGT Sainte Marie,
Caen

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 27

Un drame de guerre et intime.

par Guillaume Goujard et Valentin Duguay

L’épreuve est un film dramatique parce qu’il aborde un sujet sensible avec des événements tragiques, violents qui fait ressentir une certaine tristesse chez le spectateur. Ce film s’inscrit dans ce genre car c’est un film émouvant qui met en évidence un dilemme : le personnage principal Rebecca doit choisir entre sa passion qui est d’être reporter de guerre et sa famille qui souffre de son absence. C’est un drame de guerre et intime.
Les personnages ont un caractère nuancé, le personnage de Rebecca par exemple est passionné par son travail au détriment de sa famille. Son mari, Marcus, qui lutte contre le rejet du plutonium dans la mer, est caractérisé comme un homme inquiet qui attend le retour de sa femme parti dans des zones de conflits. Ces deux personnages sont tous deux impliqués à lutter contre les injustices. Leur fille Stéphanie est une jeune adolescente en pleine crise existentielle et en manque de sa mère. Sa sœur Lisa est une petite fille naïve. De plus le jeu de l’acteur contribue à l’intérêt du personnage, notamment avec le personnage de Marcus qui apparaît comme doux et inquiet pour sa femme, l’indifférence de Stéphanie envers sa mère, ses colères et son manque de communication montre son mal être.
Le récit est introduit en Afghanistan, à Kaboul, ou le personnage principal prend des photos de la préparation d’un attentat suicide à la bombe qui va exploser au milieu d’une foule quelques minutes après. La situation initiale annonce les thèmes du film, avec la vie difficile d’un photographe de guerre qui prend des clichés d’une femme qui cache sous son voile, des explosifs. Dès le début, le film prend une tournure dramatique avec plusieurs morts et le personnage principal qui se retrouve blessé. Rebecca qui est le personnage principal, retourne chez elle et retrouve sa famille qui vit dans la peur. La fin est fermé puisque le personnage principal choisi sa famille.
La mise en scène est intéressante car lorsque les scènes sont violente, le spectateur voit la scène à travers la caméra ce qui implique le spectateur. Sur certaines scènes la mise en scène et un peu poseuse et démonstrative, c’est à dire que durant quelques minutes le réalisateur va filmer une même scène très lentement avec un mouvement de rotation, ce qui rend ces scènes très intenses et profondes.
La musique est très importante dans ce genre de film, car c’est elle qui place chaque scène sur un degré d’intensité différent. En effet lors de scènes tragiques comme l’attentat au début du film, la musique est pesante.
Ce film est à la fois un récit et un discours car il a voulu montrer le dilemme d’une photographe de guerre entre son travail et sa famille.
L’Epreuve est un film d’Erik Poppe, ce film raconte l’histoire de Rebecca une photographe de guerre connue qui se rend en zone de conflit, elle se blesse lors d’un attentat à la bombe pendant qu’elle prenait des photos pour son reportage en Afghanistan. Elle est donc rapatriée dans son pays, l’Irlande et à son retour elle fait face à un dilemme : Son mari, Marcus ne veut plus qu’elle prenne de risque et sa fille ainée, Stéphanie a peur pour sa mère. Rebecca doit donc choisir entre son travail et sa famille. C’est un choix cornélien.
Ce film est original, en effet la fin du film fait écho au début puisque le personnage principal vit la même scène à la situation finale et n’empêche pas l’attentat suicide à la bombe et choisi de ne peut pas se rendre sur place, sa famille a alors influencer son choix.
Si on devait qualifier L’Epreuve en un mot, nous le qualifierons sans hésiter de bouleversant. Ce n’est pas un film sur la guerre, ce n’est pas un film sur une photographe, c’est le film qui raconte la difficulté de mêler une vie professionnelle dangereuse avec le confort familial. Nous le savons bien, Juliette Binoche est un gage de qualité. Mais son interprétation est ici unique et terriblement poignante. Erik Poppe ne cherche pas à tout prix à nous faire pleurer, mais le cœur de ce long-métrage est tellement dur, qu’il ne nous est impossible d’y rester insensible. L’Epreuve est un film éprouvant, grâce au naturel des acteurs, à la sincérité de leurs paroles et cet amour bien présent qui ne peut plus supporter autant de difficultés. L’épreuve est de choisir entre son travail et sa famille. Le moment qui est le plus parlant est le moment ou Rebecca explique le choix de son métier à sa fille Stéphanie, elle à choisi ce métier car c’est un exutoire qui lui permet de s’exprimer autrement que par la colère en photographiant des images qui déranges. Juliette Binoche qui joue le rôle de Rebecca est émouvante et son visage exprime son désarroi, notamment lorsque son mari lui pose un ultimatum.
L’épreuve est un film plein d’émotion qui met en scène une histoire contemporaine, c’est ce qui le rend intéressant. C’est un film bouleversant, qui malgré les apparences ne décrit pas la guerre mais le quotidien d’une reporter de guerre. De plus il raconte la difficulté de mêler une vie professionnelle dangereuse avec une vie familiale. Le but du film n’est pas de faire pleurer le spectateur mais il n’en reste pas moins dur et émouvant pour autant. De plus la réalisation permet de mieux se rendre comte de la gravité des événements. Le choc psychologique entre la reporter et sa famille est très intense et dès le début du film, on remarque qu’il sera question d’un dilemme entre famille et travail. Les acteurs jouent vraiment très bien leur rôle ce qui rend le film poignant et émouvant avec une histoire sincère.