Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Tous au Larzac

Christian Rouaud - France - 2011

Critique publiée par LaurianeAnaisJulie - le 16/05/2014
STS1C, LGT Paul Cornu,
Lisieux

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 19

LE LARZAC VIVRA

1971, le combat opposant les paysans à l’État commence. Ce documentaire de Christian Rouaud met en scène et raconte la vie du point de vu des paysans, Christiane et Pierre Burguière, José Bové, Léon Maillé, Michel Courtin, Pierre Bonnefous, Marizette Tarlier, Christian Roquieirol, Michèle Vincent lors de leurs affrontements contre l’extension du camp militaire qui menaçait de tous les expulser.
Les 103 paysans ont mené une lutte pacifique mouvementée par de multiples manifestations commençant par leur jeun de 15 jours, leur montée en tracteur à Millau, le lâchage de moutons et le campement sur le champs de Mars à Paris, la marche de 710 km qui relie le Larzac à Paris, le pacte signé par tous les paysans qui consistait à ne pas céder leurs terres à l’armée même contre une importante somme d’argent, la construction de la bergerie avec l’aide des ouvriers et des hippies.
Durant ces 10 années de lutte les paysans, les objecteurs de conscience, les hippies et les ouvriers les auront accompagné dans leurs manifestations. De nombreuses associations de soutien se sont créées partout en France, les représentants de chaque association se rendaient au Larzac tous les mois pour un rassemblement avec les paysans. Suite à cela de nombreux opposants à l’armée se sont installés dans les fermes abandonnées de la région, certains sont toujours paysans de nos jours. Beaucoup furent délogés par l’armée, qui commença a investir les terres des fermes qui leur avaient été cédées. Pour réagir à cela les paysans ont créé un campement autour d’une ferme pour encercler l’armée. Une famille de paysans a été attaquée par une bombe en pleine nuit, le groupe de paysans soupçonne l’armée, même si cela n’a jamais été confirmé.
Continuer la lutte ou abandonner, le groupe de paysans et les nouveaux paysans ont tenu un vote à bulletin secret, qui a obtenu 99% de voies pour continuer cette lutte. Tous ces combats ont été menés avec détermination, émotion, amitié, et solidarité ce qui leur auront permis de tenir jusqu’à la possible élection de François Mitterrand qui se fera le 10 mai 1981 et qui leur permettra la victoire tant attendue.
Les témoignages de ces insurgés ont rendu le documentaire plus vivant et plus réaliste, ce qui amène les spectateurs à découvrir et à se plonger dans l’histoire de ces hommes.