Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Tous au Larzac

Christian Rouaud - France - 2011

Critique publiée par momo - le 16/05/2014
STS1C, LGT Paul Cornu,
Lisieux

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 10

L’histoire émouvante des paysans du Larzac

Tous au Larzac est un documentaire français réalisé par Christian Rouaud. Il est sorti au cinéma le 23 novembre 2011.

Les acteurs sont Marizette Tarlier, Christiane et Pierre Burguière, Léon Maille, José Bové, Michel Courtin, Christian Roqueirol, Pierre Bonnefous et Michèle Vincent. Ce sont des paysans qui ont lutté contre l’État pour sauver leurs terres. Leur combat commence en 1971 lorsque le gouvernement déclare que le camp militaire du Larzac doit s’étendre. Les paysans se mobilisent tous et signent un serment pour ne jamais céder leurs terres, ils sont 103. Leur lutte a duré 10 ans et ils l’ont gagné. Pendant le combat, ils ont organisé des manifestations pacifiques, des marches même jusqu’à Paris, des rassemblements de brebis notamment sur le Champ de Mars... Ils ont aussi construit une Bergerie sans avoir obtenu de permis de construire : pour cela, ils ont été aidées par de nombreuses personnes qui n’ont pas d’expérience dans le bâtiment, certain étaient des hippies...

Le réalisateur a choisi un bon sujet car on accroche très vite à son documentaire et on rentre bien dans la vie de ces paysans. Ils racontent leur histoire avec de l’émotion quand ils repensent à des moments tristes comme l’attaque d’une maison d’une famille mais aussi avec le sourire lorsqu’ils racontent des moments qu’ils ont appréciés comme la construction de la Bergerie avec des hippies, le rassemblement sur le Champ de Mars où ils ont lâché des brebis et que les policiers n’arrivaient pas à les attraper, ils ont utilisés des barrières pour les rapprocher mais les brebis ont quand même sauté par dessus... Leur histoire pour défendre leur paysage est belle car ils sont tous solidaires tout au long du combat et ont réussi à obtenir la victoire contre l’État alors qu’ils étaient seulement 103 paysans. C’est une lutte entre le faible et le fort et c’est le faible qui a gagné tout en restant pacifiste.

Ce documentaire est à voir : même s’il est un peu long, on attend la fin de l’histoire avec impatience.