Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Tous au Larzac

Christian Rouaud - France - 2011

Critique publiée par Guillaume - le 10/11/2014
Première INGR, LP Paul Cornu,
Lisieux

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 52

Trop long ce larzac !

Le film tous au Larzac réalisé par Christian Rouaud en 2011 retrace la lutte des villageois contre l’extension de la zone militaire sur leurs champs ou exploitations ou sur leurs habitations. Le film est tourné dans la région du Larzac dans le sud de la France .

Ce documentaire retrace les temps forts de cette féroce lutte qui durera une dizaine d’années . Malheureusement le documentaire n’est pas très intéressant car il est beaucoup trop coupé par des interviews beaucoup trop fréquentes . Des interviews des témoins ou des participants de l’époque ayant vécu cette lutte face aux militaires . Mais une lutte sans violence sans affrontements . Le réalisateur a décidé de faire un film mosaïque en mélangeant les images d’aujourd’hui et les images d’ époque , ce qui peut faire perdre parfois le fil de l ’histoire au spectateur . Mais malgré cela l’ histoire est touchante car on sait vraiment ce qui s’est passé durant les années 1970-1980 . Le décor du film est vraiment très beau , il fait penser a des décors de film de western avec des grands champs a perte de vues. .

Après 10 ans de lutte et 2 gouvernements différents le Larzac est enfin libéré , François Mittérand décide d’abandonner le projet d’extension de la zone militaire . Une bonne nouvelle et une grande victoire pour les habitants de la région .

Néanmoins, si vous n’êtes pas motivé par le sujet, je vous déconseille ce documentaire car il est beaucoup trop long et beaucoup trop ennuyeux.