Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Fish Tank

Andréa Arnold - GB - 2009

Critique publiée par justeva - le 19/10/2013
Seconde A, Café des Images,
Hérouville-Saint-Clair

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 158

Mia dans son Fish Tank.

On s’attache aux personnages de Fish Tank, remplis de défauts mais non-stigmatisés. Le film prend des tournures souvent inattendues : il échappe au béton et gagne la campagne au bord de l’eau, dans un semblant de joie familiale. La nature les ont rendus heureux car c’est un moment de liberté.

Le film décrit une épreuve de maturité, qui passe par la confiance en soi, le soutien et l’amour de Connor et Billy envers Mia. Au milieu des disputes, on peut remarquer quelques beaux instants de douceur comme la scène située à la campagne, car c’est le seul vrai moment de bonheur.

On se sent intégré à l’histoire, tout d’abord grâce a la caméra à l’épaule qui nous place au cœur de l’action, puis le langage qui s’approche du notre, par rapport aux relations qu’on pourrait avoir avec nos amis de temps à autres.

Certaine scènes sont très troublantes, Mia fait des bêtises mais ne les assume pas jusqu’au bout, surtout au moment où elle enlève la fille de Connor mais regrette de son geste immature.

On peut constater les différences sociales entre la famille de Mia et celle de Connor, la différence entre une banlieue délabrée d’Angleterre et une banlieue chic de classe moyenne.